Comprendre les économistes – Nouveau DAE !

Dans la continuité de la présentation de l’ouvrage Déchiffrer l’économie de Denis Clerc, je vais aujourd’hui vous présenter le nouveau hors série d’Alternatives Economiques : Comprendre les économistes.

Je tiens aussi à présenter cet ouvrage parce que je pense qu’il sort au bon moment, c’est à dire à un moment où l’on a besoin d’y voir plus clair dans les débats entre les économistes. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par la sortie du livre « Le négationnisme économique » de Pierre Cahuc et André Zylberberg.

Dans ce livre, les auteurs expliquent que « Le négationnisme économique est une idéologie véhiculée par de « faux experts » qui énoncent bien souvent des remèdes miracles pour guérir à peu de frais les maux de la société. Face à ce négationnisme, la science économique impose la rigueur de ses démonstrations basées sur la méthode expérimentale ».

On a pu voir alors, dans de nombreux articles, un débat assez musclé entre les économistes « orthodoxes » et les économistes « hétérodoxes » mais aussi bien souvent des  citations / références à des auteurs, en citant leurs théories ou leur « courant de pensée ».

Bref, comment comprendre pourquoi certains économistes sont cités à un moment et pas un autre, à quoi leur « courant de pensée » fait référence … on a besoin d’un éclairage !

conseil-de-lecture


On a besoin de Comprendre les économistes (cf. titre du numéro). C’est ce que  ce numéro tente de faire en s’intéressant aux pères fondateurs de l’économie, aux grands courants de pensée à aux différentes controverses de l’économie.

Dès le début, l’objectif de ce numéro est expliqué : « ce hors série vise à permettre à chacun de comprendre comment fonctionne cette étrange tribu ». Mais attention, Alteréco n’a pas la prétention d’affirmer que vous comprendrez tout grâce à numéro : « Au terme du parcours, il restera bien-sûr des zones d’ombre. Mais nous espérons que d’autres auront été suffisamment éclaircies pour amener le lecteur à mieux maitriser certaines débats de l’actualité ».

Le but est aussi de pousser les lecteurs à s’intéresser plus amplement à l’économie :  » voire lui donner envie de poursuivre ses recherches des des ouvrages plus approfondis et plus fouillés ».

Tout d’abord, pour vous donner une idée de ce que vous pourrez trouver dans ce numéro, voici un extrait du sommaire :

I) Les pères fondateurs

Les classiques et leur descendance – Marx, prophète de l’effondrement du capitalisme – Les néoclassiques : un tournant majeur – Les institutionnalistes font le pont avec la sociologie – Les trouble fête keynésiens – Le grand éclatement des familles.

II) Les différentes chapelles 

L’école autrichienne / libertarienne – L’école du choix public -L’école monétariste – L’école des anticipations rationnelles – L’école de Chicago – La nouvelle école classique(ou les nouveaux classiques) – La nouvelle histoire économique (ou la cliométrie) – L’économie du bien-être  et bien d’autres … 

III) Les lois, les théorèmes, les courbes

IV) Les grandes controverses 

V) Parler d’économie sans peine 

Bon, je ne vais quand même pas tout vous dire ! 😉

comprendre-les-economistes


Dès le premier chapitre intitulé « Les saints fondateurs », on voit que l’on est tombés sur un ouvrage qui ne se contente pas que du minimum. En effet, on peut trouver dans cette partie les « 5 familles de l’économie »  avec  une liste exhaustive d’économistes dans chaque famille. On y retrouve Adam Smith, Ricardo … mais aussi ceux que l’on voit moins comme Jon Stuart Mill chez les classiques, Paul Sweezy pour la famille Marxiste, Knut Wicksell chez les néoclassiques, John Rogers Commons chez les institutionnalisées et bien d’autres encore ..

On  voit vraiment au fur et à mesure des pages, la volonté de l’auteur d’informer ses lecteurs. On trouve d’ailleurs dans la partie « Les grandes chapelles » des présentations des différentes écoles telles que : l’école du choix public, l’école monétariste, l’école des anticipations rationnelles, l’école des conventions : c’est une liste non exhaustive bien-sûr :).

C’est vraiment très clair parce que les écoles sont présentées en 4 parties :

  • Familles d’inspirations
  • Fondateurs
  • Principales figures contemporaines
  • Thèses

Sans oublier un petit encadré « en savoir plus » pour aller un peu plus loin …

En plus de la présentation de ces écoles, il y a ensuite  une partie « Les lois, les théories, les courbes ». Cette partie est véritablement riche,  on y trouve beaucoup de lois rencontrées en cours (ou même dans les médias).

Voici quelques exemples de lois :

  • La loi d’airain des salaires
  • La loi des coûts comparatifs
  • La loi d’Engel
  • La loi de Gresham
  • La loi de Pareto
  • La loi des rendements décroissants
  • La loi de la valeur
  • La loi de Wagner

Et bien d’autres …

Voici quelques exemples de théorèmes :

  • Le théorème d’impossibilité d’Arrow
  • Le théorème de Coase
  • Le théorème d’Haavelmo

Et bien d’autres …

Et on trouve même les « effets » ! Voici quelques exemples :

  • L’effet Balassa
  • L’effet Pigou
  • L’effet Veblen
  • Le Q de Tobin

Passons enfin à la dernière grande partie de ce numéro : « Les grandes controverses ». Dans cette partie, 5 grandes controverses sont présentées : La croissance, le chômage et l’emploi, la double crise financière de la fin des années 2000 et les suivantes, la mondialisation et enfin, le rôle de l’état.  Ce sont 5 grandes controverses en économie que vous rencontrez très régulièrement en cours (fac, ECE, science po et autres..) mais aussi dans la vie de tous les jours. Quel type de politique mettre en place pour réduire le chômage ? Faut-il baisser les salaires ? Bref, il est bon de pouvoir faire un point sur ces controverses en quelques pages.


Pour moi, ce numéro est une vraie pépite. Il contient énormément de ressources et il n’est vraiment pas très long, ce qui le rend abordable pour les étudiants. On voit bien que la démarche est  pédagogique et c’est une réussite, les théories, les courants de pensée etc sont très bien expliqués.

Je parle de ce que je connais : pour les élèves de prépa ECE ce numéro est vraiment bien, il aborde de nombreuses notions clés qu’il faudra réutiliser lors des concours et il ne se contente pas du strict minium. C’est un vrai bon moyen de se fixer les idées sur des sujets lorsqu’on en a marre de lire en boucle des manuels.

Et mention spéciale pour les illustrations vraiment sympas !

Je le conseille vivement ! 

Le prix : 9, 50 euros.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *