Liste de livres intéressants pour les prépas

Bonjour à tous,

Vous trouverez dans cet article une liste des livres que je trouve intéressants et accessibles . Que vous pouvez lire pendant l’année ou pendant les vacances scolaires.

Manuels / livres pour faire du cours : 

Dictionnaire de science économique: « Le fait que l’économie et ses « lois » soient constamment invoquées pour rendre compte de la mondialisation, des inégalités, du chômage, etc., a pour revers le risque d’un emploi imprécis, ou idéologiquement biaisé, des notions et références d’usage dans les sciences économiques.
D’où le succès confirmé de ce dictionnaire, qui permet notamment à l’étudiant d’acquérir d’emblée cette maîtrise panoramique du domaine et de son vocabulaire sans laquelle il est très difficile de progresser.
Soigneusement mise à jour et augmentée, en tenant compte des conséquences de l’actuelle crise financière, cette nouvelle édition présente :
• 1 800 définitions pour éclairer les principaux concepts, mécanismes et institutions économiques ;
• 21 articles thématiques sur les grands domaines des sciences économiques et qui exposent la pluralité des théories pour susciter une véritable réflexion critique ;
• des bibliographies permettant de prolonger la réflexion et d’engager de nouvelles recherches à partir des ouvrages essentiels ;
• un système très complet de corrélats et de renvois ;
• des annexes très utiles : lexique des expressions anglaises les plus utilisées, index des auteurs cités…
Tel quel, cet outil de travail répond aux besoins spécifiques de l’étudiant (CPGE, grandes écoles, universités, IEP et IUFM), des candidats préparant les concours de la fonction publique (CAPES, Agrégation) et offre à tous (enseignants, professionnels, public averti) les clés de la compréhension et de la maîtrise du discours économique. »

9782200285166-X_1

 

Mon avis: un dictionnaire est indispensable.

 L’essentiel pour comprendre la mondialisation : « Alors que les débats se multiplient sur la place de la France dans l’économie mondiale et la compétitivité de ses entreprises sur les marchés internationaux, cet ouvrage propose de décrypter les rouages de la mondialisation. Il présente les principales analyses théoriques, les faits historiques et les débats les plus récents pour comprendre les implications de ce phénomène d’interdépendance croissante des économies en termes d’échanges, de production et de marchés financiers. – Étudiants en Licence et Master d’économie – Étudiants en classes préparatoires commerciales et Sciences Po – Candidats aux concours administratifs – Tous les citoyens qui s’intéressent aux questions économiques liées à la mondialisation Laurent Braquet, Diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, est Professeur de Sciences économiques et sociales à Rouen et en classes préparatoires universitaires aux concours des IEP. »

1540-1 (1)

 

Comprendre le système financier : « La crise financière de la fin des années 2000, d’une gravité inédite, a rappelé l’importance et la complexité des institutions financières du capitalisme mondial. L’histoire économique enseigne que la finance est au coeur des phases de crise mais montre aussi que des systèmes financiers efficaces sont indispensables au développement économique. L’ambition de cet ouvrage est de décrire le fonctionnement des mécanismes nécessaires au financement de l’économie. Si ceux-ci participent à la croissance, l’instabilité qu’ils génèrent rend nécessaire leur régulation. • Qu’est-ce que le système financier ? • Les marchés sont-ils efficaces pour financer l’économie ? • Pourquoi les intermédiaires financiers sont-ils utiles ? • Les banques sont-elles les seuls intermédiaires financiers ? • Comment les systèmes financiers ont-ils évolué depuis le XIXe siècle ? • Le développement financier est-il nécessaire à la croissance ? • L’instabilité de la finance est-elle inévitable ? • Après la crise, quelle régulation du système financier ? »

1540-1 (2)

 

Comprendre l’entreprise: « Comprendre l’entreprise nécessite de cerner la diversité des tailles, des structures et des modalités de financement des entreprises. Comprendre l’entreprise, c’est aussi aborder les transformations historiques de l’entreprise capitaliste, et sa place dans le capitalisme financier. Comprendre l’entreprise, enfin, c’est connaître les entrepreneurs, appréhender la culture d’entreprise et la place de l’entreprise dans la société. Les auteurs décryptent toutes ces thématiques pour faire découvrir au lecteur un véritable « esprit d’entreprise ». »

9782729882532FS

 

Blablabanque : le discours de l’inaction : « La crise bancaire et financière de 2007-2008 avait offert une occasion de changer en profondeur le fonctionnement du secteur. Pourtant, en dépit de leur nécessité, les réformes ont provoqué une levée de boucliers de la part des banques et de leurs représentants. Au moyen d’un discours bien rodé, le lobby bancaire est parvenu à convaincre citoyens et gouvernements que le renforcement de la réglementation mettrait en péril l’investissement des entreprises, l’emploi et la croissance… Comment parvient-il à tisser sa toile jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir ? Quels sont donc les ressorts de son discours aussi influent que paralysant ? Comment réussit-il à capturer les esprits ? Un ouvrage critique qui décrypte la rhétorique du lobby bancaire en s’appuyant sur la grille de lecture du socio-économiste Albert O. Hirschman. Il s’adresse à vous tous et vise à vous faire prendre conscience que la finance n’est pas toujours sous contrôle, toujours pas au service de l’économie. Réappropriez-vous le débat ! »

COUV BLABLABANQUE 23 JUILLET APLAT_Mise en page 1

 

La folie des banques centrales : « Et si la monnaie était une chose trop sérieuse pour être confiée à nos banquiers centraux ? Mario Draghi (zone euro), Janet Yellen (Etats-Unis) et quelques autres, encore inconnus hier, sont devenus les nouveaux maîtres du monde et jouissent désormais d’un pouvoir fou. En 2008, ils ont voulu éviter un désastre encore plus grave que celui de 1929 en injectant des milliers de milliards de dollars ou d’euros dans l’économie. Aujourd’hui, on compte sur eux pour faire repartir la croissance, combattre la déflation, résoudre les problèmes d’endettement des Etats ou empêcher l’éclatement de l’euro. Mais nos banquiers centraux ont échoué à faire redémarrer la machine. Pis encore, en nous inondant de liquidités, ils jouent un jeu dangereux. Par leur inconséquence, ils nous ont installés dans l’ère de la crise financière permanente, où chaque secousse sera suivie de répliques encore plus courtes et dévastatrices. Les auteurs décortiquent l’engrenage infernal dans lequel les banques centrales nous entraînent et expliquent à quoi pourrait ressembler une «bonne» politique monétaire, créatrice de prospérité, de richesses et d’emplois. »

Folie des BC

 

Marchés financiers, sans foi ni loi ? : « Après avoir identifié les raisons culturelles, historiques et contextuelles de la condamnation morale des marchés financiers, l’ouvrage se penche sur les abus qui ont conduit à la crise financière. Une fois écarté le champ de la morale, inopérant pour envisager l’avenir des marchés financiers, l’ouvrage détaille leur fonctionnement, le rôle et les responsabilités des différents acteurs qui y contribuent : Etats, entreprises, banques, institutions financières, investisseurs professionnels et individuels. Il pointe alors les failles du système et les solutions émergentes pour dessiner une finance utile, responsable et mise au service d’un développement économique durable. »

sans foi ni loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *