Conseils pour travailler l’éco toute l’année

  • La régularité du travail est primordiale, le changement avec le lycée :

Une des choses fondamentales que l’on doit retenir lorsqu’on rentre en classe préparatoire est : la nécessité d’un travail régulier. Je ne sais pas qu’elle méthode de travail vous aviez lorsque vous étiez élève au lycée mais je pense qu’il était possible d’avoir de bonnes notes en travaillant peu avant le ds de la matière concernée. Selon moi, ce n’est plus possible en prépa ou en tout cas, cela ne vous servira à rien aux concours.

En classe préparatoire et notamment en économie la bonne manière de réviser est de revoir ses cours régulièrement pour assimiler les théories, les données empiriques et de ce fait, pouvoir les restituer le jour du DS et surtout le jour du concours ! Il ne s’agit pas de revoir son cours d’économie un jour avant le ds juste pour avoir une bonne note, il faut se placer sur une vision de long terme : si vous apprenez votre cours un jour avant que vous restera-t-il dans deux semaines ? Dans 3 mois ?! Donc vous aurez perdu une journée de révision qui n’aura servi à rien et en plus vous vous mettez en danger pour l’épreuve finale.

Vous pouvez par exemple tous les soirs ou tous les deux jours relire les cours pris depuis la dernière fois, cela permettra de mettre vos idées en place et surtout de ne pas prendre du retard et de vous  retrouver en fin de chapitre en ayant rien retenu. A vous de voir si vous préférez faire des fiches ou ne pas en faire, tout ce que je peux vous dire c’est que c’est pratique au moins pour les chiffres clés ou les dates importantes.

N’oubliez pas, le programme d’économie est extrêmement chargé et complexe, il ne faut pas négliger votre travail dans cette matière.

  • Varier les sources d’apprentissage : cours, livres, magazines :

Le fait de varier les sources d’apprentissage est vraiment primordial. En fait c’est assez simple à comprendre, personne n’est parfait et de ce fait : votre prof peut oublier des données lorsqu’il vous fait cours, il n’y a peut-être pas tout dans le manuel que vous utilisez ect. Ce n’est pas une obligation mais personnellement le fait de varier mes sources m’a beaucoup aidée : lire un chapitre dans un manuel puis un autre permet de ne rien oublier selon moi. Vous n’êtes absolument pas obligés d’acheter de nombreux manuels : il suffit de vous trouver un camarade qui accepte que vous vous échangiez vos manuels pendant une soirée ou même une semaine ! Mais il n’y a pas que votre cours et vos manuels, vous pouvez aussi puiser des ressources importantes dans les magazines qui concernent l’économie : des chiffres sur l’année 2015, des données récentes.

 

  • L’importance de l’empirique et d’une véritable réflexion :

Il est important de mettre des données « réelles » dans sa copie en ESH : des dates, des chiffres, de l’histoire économique. Ce qui est important dans une copie est de pouvoir mener une véritable réflexion sur le sujet donné, mais comment réaliser cette réflexion ? Avec des données théoriques certes mais lorsque vous utilisez ces théories il faut légitimer leur utilisation avec de véritable données qui vous permettent d’avancer qu’ici il faut bien appliquer ce raisonnement, c’est une preuve de compréhension du sujet que vous donnez à votre correcteur. Sinon ce serait trop simple : il suffirait d’invoquer telle ou telle théorie pour montrer que vous savez bien votre cours. En réalité je pense que les correcteurs ne cherchent pas des élèves capables de seulement restituer  les théories vues en cours : ils savent déjà que vous êtes capables d’apprendre, vous êtes en prépa. Ce qu’il faut faire alors c’est de montrer que vous avez bien compris les enjeux des sujets et vous allez mener une réflexion grâce aux données que vous avez et les théories.

Où trouver ces données ? Les manuels font souvent une partie historique avec des chiffres et des dates après avoir évoqué les différentes théories donc c’est très bien, mais vous pouvez aussi trouver des ouvrages qui relatent l’histoire économique de la France depuis un ou deux siècles par exemple. L’histoire économique  de la France n’est pas la seule qu’il faut connaitre pour les concours, il faudra aussi que vous connaissiez les grandes lignes de l’histoire économique des puissances économiques actuelles mais aussi des pays émergents : sur quoi repose leur modèle de croissance, comment leurs économies ce sont développées… Enfin comme cela est précisé plus haut, vous pouvez tirer beaucoup d’informations dans les magazines d’aujourd’hui et l’actualité : souvent les sujets qui tombent ont un rapport avec l’actualité économique mais vous pourrez trouver des données que vous pourrez remettre dans votre copie, cela montrera à votre correcteur que vous vous tenez au courant.

Mais attention, je ne prétends pas que ma méthode est la meilleure, je donnes juste quelques conseils! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *